Les erreurs courantes lorsqu’on se protège du soleil (2/2)

conseils soleil 1024x682 - Les erreurs courantes lorsqu'on se protège du soleil (2/2)

La semaine dernière je vous ai déjà donné trois comportements inadaptés qui peuvent causer des dommages lorsqu’on veut se protéger du soleil. Comme par exemple poser son tube de crème solaire en plein soleil à coté de la serviette pendant qu’on bronze ou l’utilisation du vieux tube qui trainait dans un coin depuis l’année dernière. Voici 4 autres conseils qui peuvent vous aider à garder votre peau en bonne santé.

4. Votre maquillage qui se vante d’avoir un indice de 30.
La protection solaire incorporée dans les fonds de teint et les crèmes beauté peuvent offrir une protection bonus. Mais à moins d’appliquer le maquillage à la truelle, puis de le réappliquer toutes les deux heures, il ne suffira pas à protéger efficacement contre les dommages causés par le soleil.

Le degré de protection que nous obtenons d’un produit varie considérablement en fonction de son indice, de la texture, de l’épaisseur et de la quantité que nous portons. Cette règle s’applique également aux écrans solaires : Si vous appliquez une fine couche d’écran solaire, il se peut que vous n’obteniez pas le niveau complet de FPS indiqué sur la bouteille. La plupart des adultes n’appliquent qu’un quart à la moitié de la quantité recommandée d’écran solaire lorsqu’ils l’appliquent.
Une meilleure idée : Appliquez chaque matin un écran solaire FPS 30+ à large spectre (ou un hydratant quotidien enrichi de FPS 30+ à large spectre), suivi d’un maquillage ou de tout autre produit que vous aimez porter par dessus. Et si vous restez longtemps au soleil, comme à l’apéro dehors, vous devrez renouveler votre application à intervalles réguliers.
Je me rends compte que certaines personnes peuvent s’inquiéter d’abîmer leur maquillage en mettant plus d’écran solaire sur le dessus, donc utiliser une poudre avec protection solaire peut être une alternative pratique et facile à maquiller à un écran solaire liquide. Vous pouvez aussi apporter un chapeau de soleil à large bord à enfiler ou trouver un endroit à l’ombre après quelques heures d’exposition au soleil.

5. Vos cheveux.
Il ne fait aucun doute qu’une chevelure épaisse peut protéger le cuir chevelu du soleil. Mais même pour ceux qui ont des cheveux comme Sia, certaines parties du visage sont souvent laissées exposés. Les dermatologues voient régulièrement des lésions précancéreuses et des cancers de la peau, y compris des mélanomes, dans ces zones. En fait, dans ma pratique, je diagnostique les carcinomes basocellulaires et les carcinomes épidermoïdes très courants sur le cou et autour des oreilles des patients pratiquement tous les jours.

Une meilleure idée : Les chapeaux tissés serrés et à large bord offrent une protection idéale, mais un jet de spray SPF ou un saupoudrage de poudre SPF massée dans la pièce ou sur des zones minces peuvent également aider.

6. Votre vitre de voiture.
Les rayons UVA peut passer à travers les fenêtres, et certains chercheurs croient que c’est la raison pour laquelle les dommages causés par le soleil, les taches solaires, les rides et les cancers de la peau du côté gauche du visage et du corps peuvent augmenter  par rapport à la droite.

Une étude publiée en 2010 suggère que les cancers de la peau chez les hommes sont principalement du côté gauche, ce que les chercheurs attribuent au moins en partie à l’exposition aux ultraviolets du côté gauche du corps en conduisant. La photo d’un conducteur de camion, publiée fréquemment, aide aussi à démontrer les effets de l’exposition aux rayons UV et du photovieillissement sur le côté gauche du visage.
Nous ne pouvons pas supposer que parce que nous sommes dans la voiture toute la journée, nous pouvons omettre la protection solaire.

Une meilleure idée : Considérez une couche rapide d’écran solaire dans la voiture comme indispensable.

7. Totalement inefficace

Les t-shirts blancs, les tissus voyants et les caftans fleuris ont l’air aérés, mais on ne peut pas leur faire confiance pour offrir une protection solaire suffisante. Un t-shirt blanc fin offre un indice de protection solaire de seulement cinq – et s’il devient mouillé, ce nombre peut tomber à trois, ce qui n’est pas suffisant pour protéger contre les dommages causés par les rayons ultraviolets.

Une meilleure idée : Les vêtements étiquetés UPF 50 sont beaucoup plus sûrs, car ils ont été testés pour montrer qu’ils offrent une excellente protection contre les UV. Comme alternative, un détergent adapté peut être ajouté au linge pour augmenter temporairement le niveau de protection de vos vêtements. Une étude réalisée en 2004 a montré que le détergent augmentait considérablement le facteur de protection contre les rayons ultraviolets sur les tissus en jersey de coton et en mélange coton-polyester après un lavage et que la protection devrait durer environ 20 lavages.

Maintenant que vous êtes avertis, à vous de suivre ces précautions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *